Portrait de notre nouvel Herbalover : rencontre avec Emmanuelle Magnan

À l'occasion de notre collaboration spéciale Saint-Valentin, nous avons rencontré la directrice artistique et co-fondatrice de Pampa, la marque de bouquets hauts en couleurs la plus cool et la plus glitter ! Elle nous a invités à découvrir son appartement parisien et nous a parlé de son aventure entrepreneuriale mais aussi de sa passion pour les fleurs.

Hello Emmanuelle, merci de nous accueillir ! Pourrais-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur toi ?

Hello ! Merci à vous de venir faire un tour dans mon chez moi ! J’ai 31 ans, je suis née et j’ai grandi à Marseille. Ça fait maintenant 13 ans que je vis à Paris, dans le 19e. Après avoir travaillé plusieurs années sur des projets e-commerce mode et luxe en agence de com', j’ai fondé Pampa avec Noélie il y a 3 ans pour assouvir ma soif d’entrepreneuriat et surtout vivre de ma passion pour les fleurs.

Comment vous êtes-vous lancées dans l’aventure Pampa avec Noélie ?

On s’était rencontrées lorsque l’on travaillait pour We Love Green — on s’est recroisées plusieurs années plus tard et en discutant on s’est rendues compte que l’on avait toutes les deux pour projet de monter une boîte et qui plus est dans la fleur ! À l’époque, le marché de la fleur n’avait pas encore connu son renouveau et il y avait un million de choses à créer pour le faire évoluer. Très vite on s’est mises à brainstormer et rentrer concrètement dans le projet… notre duo était lancé ! Noélie sur toute la partie business, finance, marketing et moi toute la partie DA, design produit, communication. On a voulu créer la marque qui permette à la fleur de passer de simple produit au rang de lifestyle. Infuser la fleur dans le quotidien des gens en lui faisant prendre des formes multiples et en la déclinant à l’infini !

D’ailleurs pourquoi ce nom – Pampa ?

Ah... Pampa... Pampa veut dire tellement de choses pour nous. Pampa c’est la fête, la nature, la jungle dans la ville. Le sol fertile de la région Argentine éponyme… C’est un hommage à l’herbe de la Pampa, notre emblème, et au label de musique éponyme fondé par DJ Koze un artiste que l’on adore et qui a joué à We Love Green lorsque nous y travaillions. Un trait d’humour, un nom qui sonne bien et se retient. Et pour nous ça résume bien nos bouquets, qui sont des petites jungles foisonnantes !

<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>

<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>

Chez Pampa, tu es notamment en charge de toute la DA et de l’image. Où puises-tu ton inspiration pour ton métier ?

Je suis très sensible aux couleurs. Depuis toujours. Je suis fascinée par l’effet que les couleurs peuvent avoir sur moi. Pampa c’est un grand travail autour de la couleur, les assemblages, l’harmonie, la cohérence, la vibrance. J’observe énormément mon environnement et je suis à l’affût de tout ce qui peut présenter une forme d’esthétisme. Et c’est comme ça que j’appréhende mon travail autour des fleurs. Je cherche leur beauté cachée, le détail dans chacune d’elle qui va tout faire basculer. Une tâche, un motif, une texture, un dégradé, sa forme, ses pétales... Je vois un peu les fleurs que l’on sélectionne comme des nombres d’or aux proportions parfaites. Puis autour de nos fleurs il y a notre univers qui se construit autour de la pop culture, la mode, la musique... On a une approche très artistique et festive dans tout ce que l’on fait.

Tu as un appartement hyper végétal et coloré, on adore ! Comment as-tu envisagé ta décoration ?

Pendant les 3 premières années de Pampa j’étais tellement jamais chez moi à part pour dormir quelques heures... que je n’avais pas le temps de vraiment parfaire ma déco. J’ai pris beaucoup de plaisir récemment à changer des choses, réaménager, apporter de la nouveauté... ça m’a fait un bien fou d’avoir cette sensation de faire quelque chose pour moi. Je me suis créée un cocon dans lequel j’ai envie de passer du temps pour me reposer et me retrouver. J’aime bien collectionner et me souvenir et du coup mon appart est parsemé de photos, de petites choses et d’objets glanés à droite à gauche. J’ai trouvé une pile de romans à l’eau de rose un soir dans la rue, les couleurs des couvertures étaient tellement belles que je les ai emportés avec moi, juste pour avoir ces touches de vert et de lilas à regarder.

Quel est ton objet fétiche ? Pourquoi ? Et l’objet que tu rêverais d’avoir ?

Mon vase perroquet trouvé dans une brocante à Ménilmontant. Il est tellement kitsch et j‘adore la spontanéité avec laquelle il est entré dans ma vie ! Je rêve d’avoir une planche de surf rose Dead Kooks, pour la contempler toute l’année et aller surfer avec l’été !

<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>

<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>

Est-ce essentiel pour toi que la nature soit aussi présente dans ton intérieur ? Qu’est-ce que cela t’apporte ?

J’adore avoir l’impression d’être dans une petite jungle. Je rentre chez moi et je me sens instantanément bien en voyant mes plantes énormes qui dégoulinent au dessus de mon canap.

D’où te vient ton amour des fleurs ? Quelle est ta fleur préférée ? Pourquoi ?

Je pense de mes deux grands mères — l’une peignait des tableaux de fleurs et l’autre cultivait des roses parfumées magnifiques dans son jardin puis faisait ensuite des bouquets avec, ce qui m’apportait beaucoup de bonheur. Les fleurs, je les aime profondément, elles me procurent des émotions uniques parfois indescriptibles. Et j’ai tellement de fleurs préférées… l’anémone et le cosmos pour leur délicatesse, leurs pétales, les détails incroyables de leurs pistils. La fritillaire impériale pour sa forme complètement improbable et son odeur très particulière.

Nous sommes hyper fiers de sortir ces trois herbiers en collaboration avec Pampa pour la Saint-Valentin. Comment décrirais-tu ces créations ? Quelle est celle que tu préfères ?

Je décrirais ces trois créations comme le parfait mariage de nos deux univers et je suis super fière car je pense que c’est vraiment inédit comme produit. On n’a jamais vu des herbiers comme ça ! Impossible de choisir. Sincèrement je les aime toutes ! Toujours ce travail de la couleur et de jeux entre les variétés de fleurs. J’adore cette collab parce qu’on l’a complètement co-créée toutes ensembles, assises autour d’une table, à choisir les fonds, composer avec les fleurs, une vraie œuvre collaborative !

En dehors de la collab, quel est ton coup de cœur chez Herbarium ?

J’adore les lettres personnalisables ! J’aime bien l’idée de pouvoir le dédier à quelqu’un et choisir son coloris, son cadre…

<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>

Quelle serait pour toi la soirée idéale pour fêter la Saint-Valentin ? Des tips pour passer un moment pas trop cheesy mais quand même romantique ?

Oh lala je n’ai jamais fêté la Saint-Valentin... je suis toujours à l’atelier en train de terminer les derniers bouquets... mais moi une pizza à Da Graziella en tête à tête avec mon amoureux ce serait mon plan parfait !

Chez Pampa, vous partagez régulièrement vos musiques préférées dans votre newsletter. Quelle serait ta playlist spéciale Saint-Valentin ?

Those Guys — Love Love Love
Folamour — Devoted To U
Gloria Ann Taylor — Love Is a Hurtin’ Thing
Idris Muhammad — Could Heaven Ever Be Like This
Dee-Lite — What Is Love
The Rah Band — Messages From The Stars

Quelles sont les actu Pampa en plus de notre super collab ?

Il se passe plein de choses chez Pampa, on vient de sortir une nouvelle collection de fleurs séchées et une toute nouvelle offre de fleurs en tissu baptisées fleurs d’illusion dédiées aux professionnels !

As-tu des comptes insta 100% flower power à nous recommander ?

@lamusadelasflores & @floretflower <3

Et des adresses où se mettre au vert sans quitter Paris ?

Les Buttes Chaumont, La Butte Bergeyre, Les Serres D’Auteuil.

<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>
<br/>Herbalover #7 : Emmanuelle Magnan<br/>

Crédit photo : Sarah Balhadère

La sélection d'Emmanuelle :