Portrait d’une pâtissière naturopathe, qui réinvente l’art culinaire.

S'il y a bien une personne qui n'est jamais à court d'idées cuisine, c'est bien elle ! Pâtissière et naturopathe de renom, Jennifer nous a reçus dans son atelier puis dans son appartement,
afin de goûter ses fameux sablés fleuris; comment ne pas devenir adepte ? Sa passion pour la nature et son inventivité nous ont tout de suite conquis.
Rendez-vous dans le plus franco-australien des univers culinaires...

Hello Jennifer ! Peux-tu nous parler de toi et de l’aventure Tookies Gambetta ?
Bienvenue dans mon atelier ! J’ai fondé Tookies à la naissance de ma fille il y a six ans pour fabriquer des sablés personnalisés et fleuris. Ancienne graphiste et webdesigner, je me suis adonnée à la pâtisserie pour retrouver un lien avec l’artisanat. Puis, à la naissance de mon fils, j’ai entamé un cursus d’études en naturopathie pour me recentrer sur la santé et l’environnement. Faire des enfants a eu un effet détonateur chez moi !


D'où te vient cette passion pour la naturopathie ? Comment la partages-tu ?
Du côté de mon père australien, chaque protagoniste de la famille a une certaine sensibilité à l’art et la nature. Mon oncle, Brent Harvey est peintre naturaliste, mon grand père William Hart-Smith était poète et ma grand-mère Patsy était éducatrice de santé. Il est donc évident que je m’y intéresse ! Cuisiner est un acte d’amour envers soi-même et les siens. Je n’ai rien ressenti de plus gratifiant que d’enseigner cela !


Tu évoques souvent ta grand-mère australienne comme source d’inspiration. En quoi a-t-elle influencé ta manière de cuisiner ?
Il faut dire qu'elle a semé des graines de conscience écologique en moi, très jeune ! A travers des choix de vie audacieux pour son époque. Elle avait très bien réussi en tant que chef d’entreprise mais a tout fait pour sortir de la société de consommation. Elle cuisinait simplement, faisait de multiples bouillons de santé. Je lui dois aussi une fibre entrepreneuriale et un besoin de liberté non négociable.


Comment t’est venue cette idée de glisser du végétal dans tes pâtisseries ? Tes gâteaux sont sublimes ! Encore bravo pour tes créations !
Un grand merci ! Pourtant je n’ai aucun mérite, c’est la nature qui offre sa beauté. Il y a 5 ans, je me suis passionnée pour la cueillette et la botanique de manière obsessionnelle. En découvrant la magie du règne végétal, je suis tombée amoureuse de ce qui existe déjà depuis toujours.

Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith

Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith

Tu nous as donné rendez-vous dans ton atelier. Comment l’as-tu aménagé ?
Cet espace était à l’abandon depuis quelques années, il a fallu faire de gros travaux. Je voulais un espace chaleureux, un peu comme à la maison, et un autre espace pour le labo répondant aux normes techniques et d’hygiène. Il y a aussi une super courette où je fais pousser mes herbes, fleurs et aromates. Je compte bien l'emménager davantage rapidement !


D’où te viennent tous ces petits objets de décoration ?
Grâce à ma formation à l’école Boule, j’ai la chance d’avoir gardé des amis artisans très talentueux comme Pierre Batut designer et ébéniste (Ananké design). Il s’est occupé de réaliser le grand meuble en bois sur-mesure avec des jeux de miroir pour disposer des herbiers, des morceaux de nature. Je suis aussi passionnée de céramiques. Particulièrement celles de Judith Lasry, Marion Graux, Les Hirlets. Je chine beaucoup auprès de mon amie Chancelia Debraux de "galerie Prisme" qui a un goût sans faille pour les belles choses et une culture incroyable.


Puis, tu nous as fait également découvrir ton magnifique appartement ! Quelle est la pièce où tu te sens le mieux chez toi ? Pourquoi ?
Sans hésiter le salon ! C’est une pièce qui favorise le rassemblement familial, mais aussi le repos, la méditation avec une vue sur les tilleuls.


Nous conseilles-tu certains designers pour décorer nos intérieurs ?
Pantoufle Design
Maison Godillot
Galerie Prisme






Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith

Tu parles régulièrement de ton engagement pour l’écologie. Quelles sont les petites habitudes à adopter, qui pourraient faire la différence selon toi ?
Réduire, voire bannir le plastique ! Consommer local, de saison, idéalement bio et de terroir. Limiter la viande, bien la choisir auprès d’éleveurs consciencieux du bien être animal. S’engager et soutenir des associations qui refusent l’utilisation massive des produits phyto-sanitaires. Considérer qu’on fait partie d’un tout et que les ressources ne sont pas inépuisables...


La nature occupe-t-elle autant de place dans ton assiette que dans ton quotidien ?
Evidemment ! A Paris, à travers les herbiers et les petits autels que je dispose chez moi ou au labo. En Aveyron où je m’évade dès que je peux, je m’engouffre dans la nature au point d’en faire partie. Je me mets à son rythme et j’y apprends l’humilité de faire partie d’un tout.


Quelle plante te correspond le mieux ? Pourquoi ?
J’ai un lien particulier avec le Plantain lancéolé ! C’est un puissant antihistaminique naturel. Il soigne les piqûres d’ortie et les bobos de la peau. J’aime aussi l’achillée Millefeuille, la plante des femmes par excellence.






Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith


Parmi nos créations, quelle est celle qui te parle le plus ? Que t’évoque-t-elle ?
Formentera, dragonera, conillera… J’adore toutes vos compositions circulaires. Le cercle, c’est l’avenir d’un monde plus juste. Un monde plus horizontal, plus respectueux et plus inclusif. J’ai aussi un gros coup de coeur pour l’Ancolie qui m’évoque une forme de nostalgie.


Des adresses où on pourrait te croiser ?
Aux Buttes Chaumont, chez Dilia, à la gambette à pain, chez galerie Prisme, chez Chambelland, au bout du champs de Gambetta et à la librairie "Le comptoir des mots".


Quels comptes Instagram t’inspirent le plus pour tes créations ?
@Subtiles.alchimie @amanteverte @jillcousin @plus_une_miette @severineperron @laguinguettedangèle @anneclaire.heraud @littlebouillon @jenniferlatham @missmaggiekitchen @lamaisone @ourwholeconcept @celine_maguet


Quels sont tes projets futurs ?
Continuer les cours en ligne, mon service traiteur et mes sablés fleuris. Sortir à la rentrée un deuxième livre sur les desserts à la vapeur chez Marabout et un ebook de recettes selon les préceptes d’une naturopathie plus locale et paysanne ! Notre terroir est riche, l’heure est à la ré-appropriation de la connaissance, du bon sens, des bons gestes. J'espère aussi pouvoir reprendre très vite les cours en physique dans mon atelier. Les gens me manquent...








Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith
Herbalover #11 : Jennifer Hart-Smith

Crédit photo : Sarah Balhadère