Immersion dans l'univers singulier et poétique de Margaux de Fouchier

Margaux est de cette génération de jeunes femmes inclassables aux talents multiples. Photographie, musique, direction artistique, écriture, communication digitale : Margaux conjugue ses passions au gré des projets et s’épanouit dans une pluralité créative qui ne ressemble qu'à elle.
A l'occasion de cette rencontre, elle nous a accueillis dans son appartement parisien du 6ème arrondissement, où elle vit avec son amoureux. Un cocon sous les toits chaleureux et hors du temps où l'on se sent instantanément bien.
Portrait tout en sensibilité d'une créative hors catégorie.

Hello Margaux, merci de nous recevoir chez toi. Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?
Bonjour, bienvenue ! ;)
Je suis née et j’ai grandi à Paris, où je vis. Après avoir fait des études de photographie, j’ai sorti un premier album de musique puis un deuxième en anglais en auto-production. J’ai été la Head of Social de Vestiaire Collective pendant 2 ans et demi, et aujourd’hui j’accompagne d’autres marques dont Maison Matisse, en tant que free-lance.

Tu arrives à conjuguer plusieurs passions, plusieurs métiers. Comment fais-tu pour t’organiser ?
Je ne sais pas ! Ahaha. Mes journées peuvent être autant rythmées de tableaux Excel, de retroplannings, de réunions brainstorming et production… que de shootings, tournages, sessions de studio, temps d’écriture : et j’en oublie très certainement ! Mais ce qui m’aide, c’est que j’aime ce que je fais, ou que je fais ce que j’aime… J’essaye de garder, autant que possible, des temps « calmes » pour lire, écrire, et me reposer de toutes les sollicitations afin d’y revenir encore plus ancrée et passionnée.

De quoi t'inspires-tu pour nourrir ta créativité ?
Je peux vraiment être inspirée par "n'importe quoi", tant que cela me touche, résonne avec moi, me met au défi. Je suis évidemment très inspirée par le travail de nombreuses personnes que je découvre à travers les réseaux sociaux, qui m'inspirent par l'originalité, la délicatesse, la maîtrise de la lumière, des mots, la sensibilité. A travers les livres, la musique, le cinéma... Néanmoins, je dirais que Stephen Shore a été une révélation en photographie et Henri Matisse que je (re)découvre particulièrement depuis que je travaille avec Maison Matisse.

Quels sont tes projets pour 2021 ?
2021 ou après… Les retroplannings sont un peu déboussolés dernièrement. Je vise en tout cas à peaufiner si ce n’est dévoiler mes projets cette année, qui sont, un projet de musique — complètement différent de ce que j’ai pu faire auparavant —, et écrire un livre… Tout en continuant la photographie, la communication digitale, DA, collaborations, textes et autres projets…

Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier

Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier

Peux-tu nous raconter l’histoire de ton appartement, pourquoi l’avoir choisi ?
C’était l’appartement d’amis que mon amoureux avait repéré depuis déjà quelques années… que nous avons eu la chance de récupérer ! Il est sous les toits, avec une vue extraordinaire sur Paris. On s’y sent à la fois comme dans une maison de campagne avec ses boiseries et ses escaliers, à la fois comme dans un phare isolé, en hauteur, avec cette vue surplombant les toits, quasiment sans vis à vis. La lumière est exceptionnelle. J’ai une place de choix pour admirer les couchers de soleil pour lesquels j’ai une particulière affection et histoire (c’était un moment presque sacré que nous partagions, émus, avec mes parents). L’immeuble lui-même est magnifique, et classé. C’est un cocon, une pépite !

Comment avez-vous pensé la décoration avec ton amoureux ?
De façon éclectique ! Elle se fait et se « défait » au fil du temps, des trouvailles, des besoins. Surtout, je pense qu’elle ne suit aucune « tendance ». Elle est plutôt créée d’objets personnels, familiaux, de souvenirs de voyages, de coups de cœur… Tout ne va pas forcément ensemble, mais nous essayons de créer une harmonie dans ce « joyeux bazar ». Je pense qu’au final, cela donne une décoration très personnelle, intime, et donc chaleureuse.

Quel est ton espace préféré, celui où tu te sens le mieux chez toi ?
Impossible de choisir, et j’adore justement avoir plusieurs coins adorés pour pouvoir changer d’espace, « d’installation » en fonction de mon humeur, de la lumière, de ce à quoi je m’attèle… Ce qui est très important vu que je travaille beaucoup de chez moi. J’aime autant le petit bureau dans le recoin, face à la mer de toits, le grand bureau en plein soleil, le coin « lecture » sous le velux, et le must, pour les beaux jours, la terrasse au dernier étage qui surplombe Paris…

Quelle est la pièce de designer que tu rêverais de t'offrir?
Tout ce qui est exposé chez Béton Brut de Sophie Pearce (pour faire simple!) — et bien sûr, une pièce de chez Maison Matisse.

Herbalover #13 : Margaux de Fouchier

Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier

Quelle est ta façon d'enchanter ton quotidien ?
Voir et apprécier une lumière, un jeu de couleurs, de matières… Un regard, un échange, des mots qui souvent me touchent en plein cœur. Je suis reconnaissante de m’émerveiller sans cesse. Ecouter de la musique, un podcast, chanter à tue-tête, danser, déguster de bons produits, découvrir de nouvelles choses, rencontrer, apprendre, lire, prendre soin de moi, et partager cela autant que possible avec les gens que j’aime, et tout particulièrement mon amoureux sont mes festins pour l’âme.

Les fleurs et la nature reviennent souvent dans ton univers, est-ce une source d'inspiration pour toi ?
Evidemment, c’est une source d’inspiration et de ressource. Il y a quelque chose d’extrêmement magique, de puissant, de délicat, poétique, spirituel, mystérieux dans la nature… Quand je m’y retrouve, je m’y sens infiniment humble, toujours avec une énergie renouvelée, apaisée… inspirante.

Quelles sont tes fleurs préférées ?
La Pivoine, le Camélia… Le Tournesol : j’adore le fait qu’il suive le soleil.

Quel est ton herbier coup de cœur parmi nos créations ?
Le Faux Philodendron, qui me fait évidemment penser aux tableaux d’Henri Matisse. Et (pourquoi choisir?!) le Palmier d’Arc, absolument graphique et exotique.

Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier

Quelles sont les adresses à Paris où l'on pourrait te croiser ?
Chez Augustin marchand d’vins, comme son nom l’indique un super caviste avec des produits frais à déguster en bas de chez nous, ou au Golfe de Naples, petit italien qui ne paye pas de mine mais qui est délicieux et très sympa, au Sancerre Rive Gauche que des amis tiennent avec beaucoup de joie de vivre, chez Margùs, ou au petit Célestin. Ma liste est longue et il me tarde de pouvoir y retourner !

As-tu des livres à nous conseiller ?
J’en ai plein ! J’ai fait une longue liste non exhaustive dans la partie « journal » de mon site... Spontanément, je recommanderais « J’irais nager dans plus de rivières » de Philippe Labro, qui est le dernier livre que j’ai lu et absolument adoré. Pour le reste, rendez-vous ici.

Des comptes instagram que tu aimerais nous faire découvrir ?
J’en ai tellement à recommander… Alors là, spontanément, je dirais:
@LaurianneMelierre; @collabforlove, @wegivecollab pour leurs engagements,
@morganharpernichols pour ses poèmes illustrés,
@viancasoleil et @palmheightsgc pour du beau soleil,
@maison_matisse fondée par les héritiers d’Henri Matisse, et donc la marque la plus légitime pour réinterpréter et rendre hommage à ce génie !
… et le mien, @margauxdefouchier pour découvrir tous les autres comptes et univers que je partage régulièrement !

Un mantra que tu as toujours dans un coin de la tête ?
« Connais-toi toi-même. »

Herbalover #13 : Margaux de Fouchier
Herbalover #13 : Margaux de Fouchier

Retrouvez le site de Margaux ici.


Crédit photo : Marine Brusson

La sélection de Margaux